MOX 1380

2013

mosaique images

PRÉSENTATION

“La fréquentation assidue des désastres nous en fait perdre la réalité. A peine une ombre passe-t-elle encore sur nos âmes rompues à l’horreur. L’imagination s’assèche et l’empathie patine face au réacteur en fusion, face à l’impéritie burlesque des réponses techniques, face à l’incommensurable pollution du pays, bref, face au naufrage d’un monde. Le fracas de cruelles nouvelles du Japon, s’il nous afflige, assourdit surtout notre perception de la réalité matérielle et politique des faits.

Pourquoi l’évidente nécessité d’en finir avec le nucléaire ne nous saisit-elle pas tous aux tripes ?”

Arkadi Filine

Oublier Fukushima - les éditions du bout de la ville

 

Empreints de quinze années de complicité scénique et en prise avec la violence de cette réalité, Anne-Marie, Akiko et Alain emmènent ce propos dans un duo tissé entre danse et musique.

 

Un personnage en fils de soie est au cœur de cet enjeu chorégraphique.

Un kimono traditionnel, porté par un être de chair entre tradition et modernité, témoigne, en se délitant tout au long du spectacle, de l’inexorable, infligé à la culture japonaise par les désastres nucléaires de son histoire.

Si loin si proche, la beauté qui nous habille dans sa diversité a ceci de commun, l’extrême fragilité du vivant et d’un monde dont il faut sans tarder, apprendre à prendre soin.

 

Le terme MOX est l'abréviation de Mélange d'OXydes. C’est un combustible nucléaire formé à partir de plutonium et de l'uranium appauvri. Il est fabriqué à partir du plutonium créé par capture neutronique de l'uranium 238 dans les réacteurs nucléaires et isolé lors du processus de retraitement nucléaire des combustibles irradiés. Sur le territoire français, sont actuellement stockés 1380 tonnes de combustible MOX.

 

MOX est ce qui reste après. Nous sommes après…

 

Anne-Marie Pascoli

 

MOX 1380 est portée par Anne Marie Pascoli à la direction artistique, en étroite complicité avec Akiko Kajihara à l’interprétation et Alain Lafuente à la composition et l’interprétation musicale. Manuel Bernard signe les créations lumière et scénographique. La pièce bénéficie du soutien en co-production de l’Espace Paul Jargot, d’une résidence au CDC - le Pacifique, de l’accueil dans le cadre des Soirées à suivre de la Cie Marie Lenfant et du soutien de la SPEDIDAM

 

Résidence :

CDC Le Pacifique - Grenoble (38) : Du 7 au 18 janvier 2013



DISTRIBUTION

Chorégraphie : Anne-Marie Pascoli

Danse : Akiko Kajihara

Musique : Alain Lafuente

Lumières et scénographie : Manuel Bernard

Régie générale : André Parent

Maître kimono : Sachiko Hopwood



REPRÉSENTATIONS

Lieu Date
TEC - Travail Et Culture - Saint-Maurice l'Exil (38) Vendredi 03 février 2017
Théâtre Jean Vilar - Bourgoin-Jallieu (38) Jeudi 01 décembre 2016
La Rampe/La Ponatière - Echirolles (38) Jeudi 03 décembre 2015
Grand Atelier - Le Mans (72) Jeudi 11 décembre 2014
Grand Atelier - Le Mans (72) Mercredi 10 décembre 2014
Studio Pascoli - Grenoble(38) Samedi 26 avril 2014
Studio Pascoli - Grenoble(38) Vendredi 25 avril 2014
Studio Pascoli - Grenoble(38) Mardi 22 avril 2014
Studio Marie Lenfant - Le Mans (72) Vendredi 22 mars 2013
Studio Marie Lenfant - Le Mans (72) Jeudi 21 mars 2013
Studio Marie Lenfant - Le Mans (72) Mercredi 20 mars 2013
Espace Paul Jargot - Crolles (38) Samedi 09 février 2013
CDC Le Pacifique - Grenoble (38) - chantier n°2 Jeudi 17 janvier 2013
Studio Pascoli - Grenoble (38) - chantier n°1 Mercredi 19 décembre 2012



mosaique images

PHOTOS

VIDÉO