TRICHOS

2014

mosaique images

PRÉSENTATION

Trichos est une création plastique et chorégraphique coréalisée par la plasticienne Nadine Lahoz-Quilez et la chorégraphe Anne-Marie Pascoli.

L’une réalise un habit dont la matière première est le poil, un manteau d’une pilosité dense ; L’autre crée des matières chorégraphiques en prise directe avec cet objet.

TRICHOS peut se présenter sous deux formes et deux temporalités :

> Une forme EXPOSITION avec la projection d’un film de trois séquences réalisé à partir des matériaux plastiques et chorégraphiques ;

> Une forme SITUATION CHOREGRAPHIQUE conçue comme une performance au sein d’un dispositif interactif entre danse et film.

 

 

Je suis en train de disparaitre
Et j’aime bien ça
Qui n’est pas très clair
Et pour cause
Puisque cela disparait….
Peut être est ce pour cela que Trichos est arrivé, Trichos ou la toison noire
Pour me redonner contour, je suis alors une mariée karakatchane dans sa robe noire
Quand je me glisse dans Trichos je sais encore moins qui je suis, et j’aime bien ça
Je peux continuer à disparaître avec plus d’efficacité, moins d’angoisses, puisque c’est dans l’enchevêtrement même des ses poils que l’autorisation est totale, d’être autre, en devenir
Ou bien serait ce la souvenance d’un temps si lointain, qu’il est à renaître dans l’utopie d’un futur
De cet entrelacs plus rien ne ressemble à rien, les choses du monde ont des frontières pachydermiques, froissées plissées, en appellent d’autres dont nous sommes aveugles
Comment s’adresser à ce qui est autre quand tout est ainsi tricoté, plus aucune adresse
Réapprendre la sauvageté de la parole, la belle mal adresse qui n’atteint plus le point mais le poil du mot, qui s’érige, s’emmêle ou se démêle avec le point suivant, le poil du mot suivant, au point de perte de tout fil
Je ne sais rien faire sur ordonnance, ma liberté assassine, me parachève, me laisse glabre de tout lien utile
J’écris au point de perte un texte plein de riens pour des extra lucide
Je troque, contre la toile d’une illusoire cohérence stratégique, la toison d’une intrigue abyssale et céleste chevelure prométhéenne
Je suis en train de disparaitre
Au point du poids du poil


Anne-Marie Pascoli

 



DISTRIBUTION

Direction artistique et danse : Anne-Marie Pascoli

Art plastique : Nadine Lahoz-Quillez

Musique : Alain Lafuente

Vidéo : Jeanne Coudurier



REPRÉSENTATIONS

Lieu Date
Musées Gadagne - Lyon (69) Dimanche 16 novembre 2014
Musées Gadagne - Lyon (69) Samedi 15 novembre 2014
Musée d'Art et d'Industrie - Saint-Etienne (42) Dimanche 05 octobre 2014
Musée d'Art et d'Industrie - Saint-Etienne (42) Samedi 04 octobre 2014



mosaique images

PHOTOS