" TOUTE CRITIQUE EST CRITIQUE DE L’ŒUVRE ET CRITIQUE DE SOI-MÊME ; POUR REPRENDRE UN JEU DE MOT DE CLAUDEL, ELLE EST CONNAISSANCE DE L’AUTRE ET CO-NAISSANCE DE SOI-MÊME AU MONDE. "

ROLAND BARTHES, ESSAIS CRITIQUES.

mosaique images

LES PRESSES

photo presse

LA STRATEGIE DE LA TAUPE

2000

« Fondée sur l’aveuglement des danseurs, La Stratégie de la Taupe ouvre une étrange brèche dans notre regard sur la danse.

(…) Le solo est impressionnant dans sa précision légère, le duo époustouflant dans la rencontre des corps, sûrs, en parfaite connaissance, le trio plus abstrait rend palpable l’espace, comme si leur aveuglement rendait le spectateur plus clairvoyant.

(…) Anne-Marie Pascoli réaffirme l’intelligence du mouvement, autant comme moyen de perception direct que comme prolongation intelligente du corps. Bref, de la danse contemporaine ! »

Martin C., L & A Théâtre, Paris,  Septembre 2000



photo presse

BA'AL BÊLIT OU LE REFLET DE LA MATIÈRE

1999

"(...) Quand on laisse la raison au corps, les significations des gestes disparaissent au profit de leurs virtualités. L'échange permanent entre les corps et l'espace sonore qui passe de l'incantation, au chuchotement, de la transe au presque rien, au cliquetis : tout concourt à comprendre cette chorégraphie, non sous l'aune de quelque critérium de la suprème cohérence, mais au contraire à travers un certain lacher-prise. Tels ces états méditatifs devant le "spectacle du monde". Tout y est pluriel et éphémère. A peine vivant, on est déjà mort, puis autre, puis mort pour renaître indéfiniment, diversement. Danse animale, deconstruite, minimale, grotesque... (...)"

Nicolas Mircovich - Le Petit Bulletin - 1998


photo presse

[B&B]4

1998

"Il en émerge une pièce chorégraphique qui témoigne d'un réel engagement et d'une démarche artistique singulière"

Les saisons de la danse

mosaique images